L‘isolation des murs par l’intérieur présente certains avantages non négligeables.
Cela ne modifie en rien l’aspect extérieur de votre habitation.
De plus le coût de ce système d’isolation est le moins onéreux.
Enfin ce genre de travaux est accessible à tout ceux désirant réaliser des économies d’énergie.

En contre partie la surface habitable sera réduite à cause de l’épaisseur de l’isolant.
S’il s’agit d’une rénovation, d’autres travaux viendront se greffer comme par exemple le retrait des plinthes ou des prises de courant.
Enfin, l’isolation par l’intérieur ne permet pas de lutter efficacement contre les ponts thermiques.

Quelque soit votre méthode, n’oubliez pas d’isoler également les ouvertures.

Les panneaux en polystyrène

Ces panneaux se posent sur le mur soit par collage soit par vissage sur tasseaux.Il s’agit d’un travail assez facile à réaliser donc peu coûteux.En cas de mur humide, laissez toujours un vide d’air entre ce mur et l’isolant.

Les panneaux en laine de verre

Ces panneaux sont constitués d’une couche de laine de verre ( variant de 30 à 100 mm ), doublée d’un parement en plâtre.Leur emplacement reste classique: sit par collage, soit avec ossature métallique suivant l’état du mur à isoler.

Le Fermacell

C’est un produit que l’on peut placer aussi bien sur le mur que sur le sol.Il est composé de fibres de cellulose collées sur une plaque de plâtre.Son utilisation est aussi efficace pour l’isolation thermique qu’acoustique.La mise en oeuvre des plaques consiste à les coller, les agrafer ou les visser.Elles existent en plusieurs épaisseurs: 10, 12,5, 15 et 18 mm.

Les panneaux en plâtre et polystyrène

Composé d’une couche de polystyrène de 40 à 100 mm doublée d’une plaque de plâtre de 10 à 13 mm, cet isolant donne un très bon résultat thermo-acoustique.Facile à mettre en oeuvre surtout si les murs sont en bon état.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK